La Gearbaude
 

Présentation

Calendrier

Danses & chants

Spectacles

Dentelles

Livre d'Or

Contact

Partager

La Gearbaude à Saint-SaturQue vous soyez Berrichon ou non, que vous aimiez les danses traditionnelles, danseur confirmé ou débutant, que vous soyez curieux des traditions du Haut-Berry ou du Bas-Berry, amateur (ou possesseur) de costumes anciens, soyez les bienvenus à la Gearbaude !

Géographiquement située à la limite du Haut et du Bas Berry, nous nous attachons à perpétuer les danses traditionnelles de toute notre province. Contes d'autrefois, histoires de nos aïeux et chants ben d'cheu nous viennent agrémenter nos spectacles.

Biaux habits côtoient agréablement biaudes (dérivé de bliaud, ou bliaut, longue tunique et vêtement de dessus en forme de blouse apparue au XIIème siècle) de travail et cotillons de bergères. Les costumes, fidèlement reproduits par nos soins, sont réhaussés par d'authentiques bonnets brodés agrémentant le costume du dimanche des femmes berrichonnes.

Des rubans aux couleurs du Berry parent nos quenouillettes, nos chapeaux et nos paniers : le vert pour nos prairies et nos forêts, le jaune pour les épis dorés et le rouge pour le bon vin de chez nous.

Un effort d'ouverture vers d'autres groupes, de la région ou plus lointains (de la Vendée au Jura), a été entrepris depuis la dixième année de la Gearbaude. Ces rencontres nous permettent de partager notre passion pour le folklore, tout en enrichissant notre expérience mutuelle.

Aujourd'hui, disposant d'un répertoire d'une soixantaine de danses, la Gearbaude anime veillées, repas des anciens, kermesses, apéritifs, soirées berrichones, bals folk, fêtes familiales, etc. Mais nous aimons aussi nous retrouver entre nous lors de fêtes traditionnelles : galette des rois, chandeleur, Sainte-Cécile, voyages et sorties divers.

Le groupe organise aussi chaque année son traditionnel mindjion à la salle des fêtes de Marmagne courant novembre. C'est lors de cette fête que généralement nous organisons les échanges avec un groupe d'une autre province.

Une gerbaudePourquoi la Gearbaude ? Que signifie ce mot ? Généralement à la fin des moissons, les ouvriers offraient la dernière gerbe de blé agrémentée de fleurs des champs à la maîtresse de maison. En remerciement, celle-ci invitait tout le monde à manger. C'est donc ce repas pris en commun qui porte le nom de gearbaude dans le Bas-Berry (et poellée dans le Haut-Berry).

Quant au mindjion c'est un petit casse-croûte que l'on prenait en milieu d'après-midi.

Un peu d'histoire : en 1986 une poignée de passionnés quittèrent la Bourrée Mehunoise pour créer un groupe de danses traditionnelles à Marmagne : la Gearbaude était née. Les répétitions débutèrent dans la ferme même de la présidente fondatrice, Hélène Fragnier. Au fil des ans la famille s'agrandit : danseurs, musiciens, petits et grands vinrent danser et jouer bourrées, gigues, polkas, etc.

Ayant dû quitter le groupe pour raisons de santé, Hélène fut remplacée à la présidence par Christian Perriat en septembre 1991, puis par Christine Jouannin depuis septembre 2003.

Précision géographique : en 1790 la province du Berry fut coupée en deux départements, le Cher et l'Indre. Bourges (anciennement Avaricum) devint la capitale du Haut-Berry et Chateauroux celle du Bas-Berry.

 
Valid HTML 4.01 Transitional
Présentation - Calendrier - Danses & chants - Spectacles - Dentelles - Livre d'Or - Contact